Bienvenue dans La Maison des Métiers
00%
la maison des métiers
Logo Korian la maison des métiers

Découvrez les métiers du Soin à travers une journée dans une maison de retraite médicalisée Korian

Cliquez sur les entrées du menu horizontal
ou faites défiler avec les flèches.

Pour commencer la journée

Accompagner le réveil

Au moment du lever comme lors du coucher, le maître mot est le respect du rythme du résident. Chacun se lève et prend son petit déjeuner quand il veut, dans sa chambre (ou dans la salle-à-manger).

Les aides-soignant(e)s aident les résidents si besoin lors du petit-déjeuner, tout en veillant à « ne pas faire à la place de », pour préserver les capacités de chacun.

Pour commencer la journée

Aider au déplacement

Chez Korian, de nombreux dispositifs permettent d'accompagner plus facilement les résidents lors des déplacements dans leur chambre ou dans les espaces communs.

Ils réduisent les risques de blessures, pour le résident comme pour les soignant(e)s.

La toilette

Aider à la toilette

La toilette du résident est essentielle dans la prise en soin du résident.
Réalisée sans aide, quand l'autonomie du résident le permet, elle est sinon accompagnée selon les besoins et capacité du résident.

C'est un moment relationnel privilégié, protégé du regard des autres et qui doit être réalisé en prenant le temps, dans le respect des souhaits du résident.

Les modes de toilettes et dispositifs varient en fonction notamment de son niveau de dépendance : toilette complète au lit, toilette au lavabo, pédiluve, capiluve, douche (y compris douche au lit), bain...

Aides-soignant(e)s et infirmie(è)r(e)s se coordonnent pour que les soins puissent être réalisés dans la foulée de la toilette, selon le plan de soin du résident, avant que celui-ci ne s'habille ou soit aidé pour s'habiller.

Les soins spécifiques

Le nursing

Les soins de nursing, réalisés par des infirmie(è)r(e)s ou des aides-soignante(s), sont prodigués aux personnes en perte d'autonomie ou en fin de vie.

Il s'agit de soins très spécifiques basés sur une surveillance de l'état du résident (cutané, hydratation, poids, ventilation...), des actions de prévention et un suivi relationnel avec le résident, la famille, les équipes, le médecin traitant et d'autres intervenants médicaux et paramédicaux...

Grâce à ces soins individualisés, chaque résident bénéficie du meilleur accompagnement, dans le respect de ses volontés, de ses capacités et de sa dignité.

Ils peuvent être associés à une HAD (hospitalisation à domicile).

Le temps des repas

S'adapter aux capacités et envies des résidents

Chez Korian, un travail particulier est réalisé sur la convivialité, la présentation et la valeur nutritionnelle du repas, moment clef de la journée du résident. Chaque personne bénéficie d'un menu adapté à sa situation et à ses envies (texture adaptée, régime médical, prise en compte des allergies...).

De même, la surveillance de l'état nutritionnel est un point fondamental, en particulier pour les résidents souffrant d'une pathologie qui ne leur permet plus de se concentrer sur leur repas.
Nous proposons notamment des bouchées, spécialement créées par le Chef gérant à partir du plat du jour, retexturées et laissées ensuite à disposition...

Et pour ceux qui en ont besoin, les soignants sont présents pour aider lors des repas.

Bon à savoir 85 ans et 2 mois, c'est l'âge moyen d'entrée en maison de retraite médicalisée
Source : DREES, enquête EHPA 2015

Le temps des repas

Sécuriser et tracer le circuit des médicaments

Les médicaments sont préparés par des infirmiers diplômés d'Etat en amont en pharmacie dans des piluliers sécurisés.

Ils sont ensuite rangés dans des chariots mobiles sécurisés, puis administrés au résident par un(e) IDE (Infirmie(è)r(e) Diplômé(e) d'Etat), en respectant la prescription médicale.

Chaque étape est tracée et un audit annuel Korian permet de renforcer encore la sécurité du circuit des médicaments.

Dans les espaces Aloïs

Des lieux de vie spécialisés

Les espaces Aloïs aménagés dans les Maisons Korian sont dédiés aux résidents atteints de la maladie d'Alzheimer ou d'une maladie apparentée à un stade modéré.

Ils sont conçus pour recréer une ambiance familiale et chaleureuse, « comme à la maison », qui favorise les rencontres et les échanges entre résidents, proches et soignants.

Ces espaces comportent des chambres « personnalisables » et des espaces conviviaux, composés d'un salon (pour écouter de la musique, regarder la télévision, lire, jouer à un jeu...) et d'une salle à manger avec une cuisine ouverte.

Cela participe au maintien et à la mise en valeur des capacités de chaque personne.

Dans les espaces Aloïs

Maintenir l'autonomie et les capacités sociales

Les espaces Aloïs sont aménagés afin de maintenir les capacités physiques et sociales des résidents, à travers des ateliers et des actes thérapeutiques, tels que :

  • Thérapies Non Médicamenteuses : APA (Activités Physiques Adaptées), ludospace, Montessori, réalisation de tâches de la vie quotidienne (telles que les tâches ménagères, mettre la table...) ou encore des ateliers cuisine ou pâtisserie, sous condition.
  • Ateliers d'animation : peinture, bricolage, couture, tricot, art floral...

Ces ateliers tiennent compte des habitudes, des désirs, des goûts, des compétences et de la volonté manifestée par les résidents, et reposent sur le plaisir de partager des moments privilégiés.

Les résidents accueillis dans ces espaces participent également, autant que possible, à des activités et des animations avec les autres résidents de l'établissement.

Dans les espaces Aloïs

Des collaborateurs spécialement formés

Tous les collaborateurs qui travaillent dans les espaces Aloïs sont spécialement formés et exclusivement affectés à ces espaces afin de créer une connaissance mutuelle forte avec les résidents pour les rassurer, les stimuler et les réconforter.

Présentes 24h/24, les équipes sont composées d'aides médico-psychologique (AMP), d'assistants de soins en gérontologie (ASG) et d'agents de services hospitaliers (ASH), du personnel soignant de la Maison (médecin coordonnateur, infirmiers, aides-soignants, psychologue...), des encadrants et du personnel paramédical qui interviennent dans tout l'établissement.

La transmission

Mettre en place un projet personnalisé

Chez Korian, avec le soutien de l'entourage, un projet personnalisé est proposé à chaque résident, en fonction de ses besoins (liés à l'âge et/ou à la maladie), de ses capacités (physiques, cognitives, sensorielles et socioculturelles), de ses habitudes et de ses envies.

Ce projet associe :

  • les soins médicaux nécessaires,
  • un programme thérapeutique de maintien et de développement des capacités physiques et mentales (Thérapies Non Médicamenteuses),
  • un rythme de vie quotidien et domestique qui respecte chacun,
  • un programme de loisirs et d'activités qui répond aux centres d'intérêt de chacun.

L'objectif : tout mettre en œuvre, en comportements et en pratiques (« savoir-être » et « savoir-faire »), pour aider la personne à faire seule, tout au long de sa vie, en accord avec ses capacités et ses souhaits.

C'est l'esprit « Positive care » Korian et c'est ainsi que sont formées les équipes.

La transmission

Différentes formes de transmission

La transmission entre les soignants est un moment clé dans une Maison Korian.
En complément de la traçabilité informatique, un échange oral entre les équipes nuit/jour - jour/nuit permet de préciser les informations sur les résidents. C'est aussi l'occasion de faire part de difficultés éventuelles et de s'épauler.

Ces temps de rencontre sont aussi utiles pour d'autres échanges :
Par exemple :

  • Une formation « flash » de 10 minutes sur des sujets médicaux ou le rappel de procédures (ex : hygiène des mains),
  • Une réunion de synthèse sur le projet personnalisé.
La transmission

Les parcours de formation Soin Korian

● Le passeport gériatrique
Créé par Korian, le Passeport Gériatrique est la 1re formation certifiante en gériatrie en France. Comprenant 193 h de formation, il s'adresse aux Aides-soignant(e)s, Aides médico-psychologiques, Accompagnants éducatifs et sociaux et Infirmie(è)r(e)s diplômé(e)s d'État.
Il couvre 4 champs de compétences :

  • les soins et le bien-être de la personne âgée,
  • le projet thérapeutique et la continuité des soins,
  • la stimulation de la personne âgée,
  • les soins et l'accompagnement de fin de vie.

● Le parcours Infirmier
Il vise à consolider les compétences des Infirmiers Diplômés d'État (IDE) vers les fonctions de coordination d'équipes (Infirmier Diplômé d'État Coordinateur), en passant parfois par le rôle d'Infirmier Référent (IDER).

● Le parcours Médecin Coordonnateur (MEDEC)
Il permet au MEDEC de développer sa posture managériale pour devenir un leader médical au service de l'équipe.

● Le parcours VAE
Par ce parcours, les salariés justifiant de 3 ans d'expérience, peuvent obtenir un diplôme.
Par exemple celui d'aide-soignant(e).

La transmission

La formation Korian en chiffres

La pause

Faire une coupure

La salle de pause est un lieu essentiel pour le bien-être au travail.
Pour se reposer, faire une mise à distance temporaire des résidents et ainsi recharger les batteries en énergie pour rester toujours disponible et à l'écoute.

Chez Korian, elles sont conçues pour répondre aux besoins des collaborateurs : fauteuils de relaxation, coin cuisine et tables pour déjeuner ou prendre un café...

La pause

Korian : chiffres clefs en France

La pause

La QVT chez Korian

La QVT chez Korian, en pratique :

  • un fond d'action social pour aider les collaborateurs à assumer les frais de santé restant à leur charge,
  • un accompagnement spécifique proposé par le service social aux salariés aidants,
  • une ligne d'écoute téléphonique dédiée, pour être soutenu dans les situations difficiles,
  • des places en crèche pour répondre aux situations de garde d'enfant en urgence,
  • une offre de formation par la Korian Academy pour sensibiliser à la QVT et à la santé au travail.

Bon à savoir 77% de collaborateurs engagés 6,8/10 de satisfaction sur la QVT (Enquête de satisfaction interne Kommunity)

La pause

Les avantages Korian

  • une prime de 13e mois pour tous les salariés non-cadres
  • la participation aux bénéfices de l'entreprise pour tous à partir de 3 mois d'ancienneté
  • un comité d'entreprise proposant concerts, voyages, parcs d'attraction, ... à tarif réduit
  • la prise en charge par Korian de 50% de la mutuelle frais santé et prévoyance
Des moments de détente

Respecter les choix personnels et les envies

Chez Korian, le rythme de vie proposé se rapproche du rythme de vie familial, où la journée, la semaine, le mois se déroulent simplement, en toute quiétude, dans le respect des habitudes, des goûts et des envies du résident.

Il repose sur l'empathie et la bienveillance du regard porté sur les résidents : avant tout, comprendre et écouter, pour offrir des conditions favorables à l'épanouissement et au bien-être de la personne accueillie.

Ainsi, si un résident souhaite regarder un match de foot à la télévision, même tard le soir, son souhait est respecté.

Des moments de détente

Cultiver le bien-être

Les résidents qui le souhaitent bénéficier de soins esthétiques et de coiffure dans la majorité des Maisons Korian, dans des espaces aménagés, où chacun circule librement et se sent à l'aise.

Le maintien des capacités

Les thérapies non-médicamenteuses

Les Thérapies non-médicamenteuses (TNM) sont un élément central de la politique médicale et s'inscrivent chez Korian dans l'approche Positive Care.

C'est une démarche de soin et d'accompagnement à part entière. Centrées sur les capacités et les compétences de la personne, les TNM peuvent renforcer ou suppléer les traitements médicamenteux. Elles sont mises en œuvre grâce à l'expertise des soignants.

Bon à savoir 55 % des résidents en maison de retraite sont concernées par des troubles cognitifs liés à une maladie de type Alzheimer ou apparentée

Le maintien des capacités

Entretenir la mémoire

Pour faire face aux troubles cognitifs, des ateliers mémoires sont proposés. Ils sont souvent complétés par des exercices ludiques réalisés à l'aide de tablettes tactiles, afin de maintenir les facultés mentales.

Chaque séance est adaptée au niveau de la personne, sans mise en échec, pour préserver sa motivation.

Le maintien des capacités

Maintenir les capacités physiques

Des programmes d'Activité Physique Adaptée sous la supervision d'un professionnel diplômé sont proposés aux résidents qui bénéficient ainsi de l'impact positif sur la santé :

  • prévention des chutes et fractures grâce à l'amélioration de l'équilibre, de l'état nutritionnel, musculaire et osseux ;
  • amélioration de l'état cardio-respiratoire ;
  • réduction du risque de dépression ;
  • limitation de la détérioration des fonctions cognitives ;
  • amélioration de la qualité de vie (sommeil, estime de soi...).

Ces programmes thérapeutiques sont mis en place, après un bilan personnalisé, sur prescription de l'équipe médicale et soin, comme pour les autres thérapies fonctionnelles :

  • activités physiques ludiques individuelles grâce à une console de jeu vidéo à détection de mouvement ;
  • soins kinésithérapeutiques individuels.
Le maintien des capacités

Prévenir les troubles du comportement

Le socle des TNM Korian est réparti en 3 axes thérapeutiques qui forment un programme, évalué et entériné en équipe pluridisciplinaire, par le projet personnalisé d'un résident.

La thérapie fonctionnelle, par différentes formes d'activités ludiques, consiste à stimuler les capacités motrices (par exemple : la marche, l'équilibre, les praxies...).

La thérapie cognitive va permettre de stimuler la mémoire, d'entrainer et d'activer différentes zones du cerveau comme celle du langage ou celle des souvenirs.

La thérapie comportementale a une place importante car elle cherche à prévenir ou diminuer les troubles du comportement.
Les syndromes psycho-comportementaux sont associés aux difficultés cognitives et appellent des dispositifs thérapeutiques spécifiques, tels que :

  • La « doll thérapie » (poupée pour calmer et rassurer un résident anxieux),
  • La thérapie par le jeu (permet de renforcer l'autonomie, la prise d'initiative jouant ainsi sur l'estime de soi, interagir avec d'autres, réapprendre à maîtriser son environnement...).
La rééducation

Maintenir les capacités motrices et fonctionnelles

Les soins de rééducation des résidents sont pris en charge par le kinésithérapeute, le psychomotricien et l'ergothérapeute, en étroite collaboration avec les autres soignants.

Ils sont réalisés sur prescription médicale afin de maintenir ou de restaurer les capacités fonctionnelles des patients.

Exemples d'objectifs thérapeutiques :

  • rééducation de l'appareil locomoteur (marche, équilibre...),
  • amélioration des capacités respiratoires ou de l'endurance,
  • maintien de l'autonomie dans les activités de la vie quotidienne.
La rééducation

Vers la rééducation ludique

La réussite d'un programme de rééducation physique est conditionné par l'adhésion à l'exercice proposé.

Pour motiver les résidents et les encourager à s'exercer davantage et de façon plus régulière, des séances leurs sont proposées sous forme de jeux spécialement conçus, grâce aux KorianFit, une console de jeu par détection de mouvement.

Cette innovation répond également à l'évolution des profils des résidents, plus connectés et plus habitués à l'interactivité.